prendre soin d’un lapin angora
Autres animaux

Conseils pour prendre soin d’un lapin angora

Également connu sous l’appellation « lapin laineux », le lapin angora se distingue par sa fourrure particulière d’une longueur hors pair. Mis à part son joli minois, il intervient dans le secteur primaire en produisant de la laine angora. De par cette faculté, il participe grandement à l’essor de l’artisanat. Mais encore faut-il savoir prendre soin de l’animal pour profiter de cet avantage. La suite de cet article va révéler de précieux conseils pour assurer le bien-être d’un lapin angora.

Connaître son mode de vie et ses principaux besoins vitaux

Si l’on veut vraiment prendre soin d’un lapin angora selon les règles de l’art, le mieux est de tout apprendre autour de son mode de vie. Contrairement aux autres races, la base de son alimentation est le foin agrémenté par des granulés. De ce fait, la carotte n’est qu’un complément pour lui. L’hydratation est également cruciale pour son bien-être. On doit assurer qu’il boit en fonction de sa soif. Par ailleurs, il s’agit d’un animal très fragile. Dans cette optique, il est préférable de garder un seuil de propreté à son environnement.

S’occuper scrupuleusement de son pelage

lapin angora
Lapin Angora

Il faut reconnaître que le lapin nain angora connaît une période de mue tous les 90 jours. Arrivé à ce stade, il laisse des touffes de laines un peu partout où il va. Par contre, il se pourrait que des résidus de poils morts s’accumulent sur son pelage. Un phénomène qui risque de générer des problèmes pathologiques à la peau de l’animal suite à la décomposition. Face à cela, un brossage régulier s’impose. C’est la meilleure façon d’éliminer les poils morts et de conserver la santé du lapin angora.

Nettoyer régulièrement son lieu de vie

La moindre attaque pathologique peut venir à bout de la vie de son animal de compagnie. Bien qu’il ait un pelage important, on ne peut pas dire qu’il a la peau dure. C’est pourquoi il faut nettoyer régulièrement le lieu où il vit. Dans cette mesure, une désinfection s’avère être nécessaire afin de limiter la prolifération des bactéries et des substances microbiennes. C’est sans doute la meilleure façon de se prémunir des risques de maladies diverses.

Assurer son alimentation

Bien que l’on connaisse déjà de quoi est basé l’alimentation d’un lapin angora, il est maintenant indispensable de noter les détails. C’est un animal qui prend facilement du poids. Il peut devenir obèse en seulement quelques semaines. Il est alors important de conserver la quantité de ce qu’il mange. On doit savoir limiter les calories tout en privilégiant les vitamines et les sels minéraux qui contribuent à la protection de son organisme. Une ration de 3 légumes par jour complétée par du foin est amplement suffisante pour assurer son bien-être.

Consulter régulièrement un vétérinaire

Communément pour tous les animaux, la consultation d’un vétérinaire est déterminante pour surveiller l’état de santé d’un lapin angora. C’est le mieux placé pour exposer un diagnostic à l’encontre des situations qui peuvent le toucher. Mais il faut reconnaître que le coût peut faire barrière à cette alternative. Il est alors préférable de souscrire une mutuelle santé pour animal de compagnie pour marier soins et rentabilité.