Conseils pour bien laver son chien

laver son chien

Laver son chien constitue un soin nécessaire aussi bien pour le bien-être de l’animal en le préservant des problèmes cutanés de toutes sortes, que pour son propriétaire. Cependant, ce dernier n’aimant pas particulièrement être mis au contact de l’eau, il est donc nécessaire de savoir s’y prendre pour que le bain de votre chien ne soit pas aussi désagréable pour vous que pour lui.

Comprendre son chien

Si votre chien essaie de se dérober à chaque fois que vous voulez procéder à son lavage alors que celui de votre voisine est docile comme tout, vous vous demandez bien quel est son secret. Au fait, il n’y en a pas, tout repose sur le déroulement du bain, les diverses manipulations et la relation établie entre le propriétaire et l’animal.

Si vous avez acquis votre chien déjà grand, son histoire antérieure peut également être prise en compte pour comprendre cette aversion pour le bain. Ainsi, un chiot élevé dans un chenil et n’ayant pas beaucoup bénéficié des touchers et des attentions humains, et adopté à l’âge adulte sera méfiant face au bain sensé lui apporter beaucoup de bien. Si tout petit votre chien se laissait faire parce qu’il avait simplement peur des éventuelles punitions, plus grand et plus fort, il se défendra tout naturellement de ces attentions qui ont toujours été pénibles pour lui. Si votre chien est relativement âgé, peut-être qu’en refusant le bain, celui-ci ne veut seulement pas se voir martyriser ses vieux os. Ce ne sont là que quelques explications possibles à la peur du bain. En sachant ce que votre chien n’aime pas particulièrement l’eau, vous devez essayer de l’apprivoiser pour que cela se passe au mieux.

Quelques gestes et attitudes appropriés

En ayant confiance en vous, le chien ne se débattra pas durant son bain puisqu’il sait que vous ne lui ferez aucun mal ce faisant. Il s’agit également de ne pas stresser l’animal en évitant certains gestes qui ne feront qu’éveiller l’opposition en lui. Dans ce sens, évitez par exemple de vous « imposer » en vous penchant sur lui. Cette posture peut être en effet perçue comme menaçante pour l’animal. Mettez-vous plutôt à sa hauteur et maintenez-le sans contraintes. Ne lui bloquez donc pas tous mouvements. Pour que votre chien trouve dans le bain des sensations de bien-être, veillez à procéder au toilettage de la poitrine, des oreilles et du ventre aussi délicatement que possible car des pressions énergiques sur ces parties peuvent être douloureux pour le chien. Pour finir, les soins de toilette doivent être aussi adaptés à la morphologie de l’animal ainsi qu’à son âge.

La toilette du chien

Démêlez le pelage de votre chien en précédant le bain d’un brossage. Ce dernier vous permettra en outre d’enlever les poils morts. Ensuite, mettez du coton à ses oreilles pour assurer que l’eau n’y entre pas. Prenez également grand soin de ne pas asperger ses yeux. Le jet d’eau ne devrait pas être trop appuyé et la température de l’eau pas trop froide. Et si c’est la première fois que vous lui donnez un bain, faites en sorte de ne pas l’apeurer en lui laissant le temps de s’habituer à être dans la baignoire, par exemple. Tranquillisez-le par des gestes et des paroles rassurantes et pourquoi ne pas lui donner une petite gâterie s’il fait preuve de calme ? En ce qui concerne les produits de toilette, n’utilisez surtout pas les vôtres pour le nettoyer. Il existe effectivement des produits de lavage spécialement conçus pour les chiens. Et si vous pouvez acheter des produits standard, sachez que des shampoings pour chiens spécifiques existent sur le marché comme ceux qui sont destinés à la robe claire du chien. Dans tous les cas, n’en mettez pas beaucoup car le shampoing a tendance à détruire la fine couche hydrofuge permettant à l’animal de s’assécher pour se reconstituer que dans les trois semaines au plus tôt. Et avant de mettre du shampoing, mouillez bien la robe de votre chien et versez le produit en insistant sur les parties les plus barbouillées. Le rinçage se fera au minimum en deux fois.

Add comment