Comment bien dresser son chien ?

dresser un chien

Vous voulez avoir le contrôle sur votre chien et établir une relation hiérarchisée entre l’animal et son maître? Vous verrez qu’après un bon dressage, vous pourrez avoir des complicités avec votre chien. Sachez que dresser un animal n’est jamais facile et des règles strictes sont à adopter dès le départ. Ainsi, ne laissez pas votre chien vous en faire voir de toutes les couleurs. Voici quelques conseils pour apprendre à votre compagnon les bonnes manières.

Savoir distinguer le bien et le mal

La punition est le moyen le plus pratique pour faire savoir à votre chien ce qui est permis et ce qui ne l’est pas. Encouragez-le dans ses bonnes habitudes. Dans ce cas, donnez-lui une caresse ou une petite récompense de votre choix. Cette technique efficace s’appelle le dressage par le renforcement positif. Pour le punir après un comportement peu appréciable, donnez-lui une tape ou grondez-le. Sachez que vous devez lui gronder ou lui donner une punition aussitôt qu’il a mal agit sinon la punition ne servira plus à rien.

Comment lui parler ?

Vous devez toujours adresser à votre chien quelques mots. Il doit ainsi obéir à vos ordres. Pour lui parler, éviter de le regarder droit dans les yeux, le chien peut prendre ce regard comme une provocation. Pour donner des ordres, utilisez des mots courts et parlez toujours avec ces mêmes mots tels que « assis », « debout » « pas bouger » ou « couché ». Pour les punitions, la tape n’est juste qu’une formalité. Haussez votre intonation si vous voulez le gronder.

Son territoire: son panier

Il faut montrer à votre chien ses droits. Ainsi, il ne doit pas monter dans votre lit. Apprenez-lui que son territoire c’est son panier. Lorsqu’il est puni, vous devez l’y emmener. A la fin il comprendra que ce lieu a été attribué pour lui. Et du coup vous lui ferez comprendre que c’est vous le maître. Et ne cédez pas à ses pleurs pour éviter les problèmes des attachements trop excessifs avec votre chien.

La laisse

Apprenez à votre chien à se tenir tranquille lors de vos promenades. Si vous êtes gaucher, tenez la laisse à votre droite. Et le contraire pour les droitiers. Dans la rue, votre chien sera excité par l’environnement et les bruits. Pour attirer son attention, parlez-lui. Si votre chien se met à vous dépasser, tirer directement sur la laisse avec un coup sec. Pourtant ne rendez pas la ballade en une épreuve de force. Il faut que cela soit un plaisir pour vous et pour votre chien. Faites vous suivre au pied en donnant des ordres brefs: « derrière » ou « au pied ».

Se faire comprendre et la socialisation

Il est évident que le langage humain est différent de celui du chien. Pourtant, vous ne pouvez pas mentir à votre animal. Pour pouvoir s’imposer, il faut que vous sachiez comment se faire comprendre par votre chien. Ce sont vos yeux, votre comportement et vos gestes qu’il interprétera. Et pour réagir, votre chien parlera à l’aide de ses oreilles, sa queue et ses gestes. Dès sa quatrième semaine, le chien doit tisser des liens avec des hommes, des femmes et des enfants. Le moyen le plus pratique pour nouer cette relation est le jeu, la parole et les contacts comme les caresses.

Un chien propre

Les chiens sont naturellement propres. Pourtant il faudrait l’habituer à sortir pour faire ses besoins. Deux sorties ne suffiront pas car le chien a besoin de sortir assez souvent. Ainsi, vous devez habituer votre chien à aller dehors dès son réveil, après chaque repas et après les moments de jeux. Grondez sur un ton ferme par un « non » si votre chien se met à uriner dans la maison. Et félicitez-le s’il l’a fait dehors. Si vous le surprenez en flagrant délit dans votre maison, ne lui criez pas dessus. Il penserait qu’il ne pourrait plus uriner. Et cela aggraverait encore les problèmes.

Add comment